nos vidéos

Le compostage en hiver

2 PROBLÈMES A PRÉVENIR

  • Le trop-plein d’humidité dû à la baisse des températures.
  • Le tassement du compost dû à l’activité ralentie des micro-organismes, champignons et petits invertébrés.

COMMENT Y REMÉDIER ?

  • Aérer le tas régulièrement.
  • Alimenter le composteur de matières sèches carbonées (feuilles mortes, sciures de bois, copeaux, papiers journaux non illustrés, cartons), au moins de moitié.
 guidesaisonshiver

A SAVOIR

L’hiver, la vie à l’intérieur du composteur ralentit : votre compost suit donc le rythme des saisons. La température du compost va rester constante (au-dessous de 10 à 20 degrés suivant le climat) et la quantité d’oxygène au centre du composteur ne variera pas. Mis à part les problèmes cités plus haut, la faune passera l’hiver sans difficultés.

Si vous commencez à composter à cette période, le démarrage du compost sera plus long qu’en saison chaude.

ALLER PLUS LOIN

Téléchargez le nouveau guide du compostage dans cette rubrique.