nos vidéos

Pourquoi et comment

QU’EST CE QUE LE COMPOSTAGE ?

Le compostage est un processus de transformation des déchets organiques permettant de produire un amendement appelé « compost ».
Le compost est un engrais de qualité sans mauvaises odeurs. Il est comparable à de l’humus très utilisé pour l’agriculture et le jardinage.
L’humus est une matière terreuse de couleur sombre présente dans la couche superficielle du sol. Il provient de la décomposition et de la recomposition partielle des déchets.
Le compost est bénéfique pour notre sol et en sa qualité d’engrais, il fait pousser les plantes de notre jardin.
Le compost agit sur le sol par ses propriétés physiques, chimiques et biologiques :

  • il améliore sa structure en le rendant plus grumeleux,
  • il contribue au renouvellement, voire à l’augmentation du capital d’humus dans le sol,
  • il améliore le bilan hydrique des sols sableux et réduit l’érosion,
  • il améliore l’aération et le drainage des sols lourds,
  • il fournit aux plantes un apport nutritif « au compte-gouttes » tel un engrais à action lente,
  • il augmente le potentiel de réchauffement du sol grâce à sa coloration foncée.

Pour tout savoir sur le compostage, téléchargez notre guide.

 pourquoi-comment-1

LE PROCESSUS DE COMPOSTAGE

C’est la fermentation qui permet aux matières organiques d’être transformées par les micro-organismes. Le contenu du composteur vit au rythme des saisons et la baisse importante des températures pendant la période hivernale ralentit le travail des micro-organismes.

LES DÉCHETS POUR UN BON COMPOST

Si tous les déchets organiques sont techniquement compostables, il faut néanmoins éviter de composter les matières animales.

  • Les déchets de cuisine
    Epluchures, marcs et filtres à café, sachets de thé, pain, restes de repas, fruits et légumes avariés, croûtes de fromages, coquilles d’œufs…
  • Les déchets de maison
    Mouchoirs en papier et essuie-tout, sciures et copeaux, papiers journaux non illustrés, plantes d’intérieur, cendres de bois…
  • Les déchets de jardin
    Tontes de gazon, fleurs fanées, mauvaises herbes, feuilles, branchages broyés, paille, écorces….
  • Les déchets de jardin
    Tontes de gazon, fleurs fanées, mauvaises herbes, feuilles, branchages broyés, paille, écorces….

LES DÉCHETS A ÉVITER

Tous les déchets non organiques : plastiques, verres, métaux, tissus, huiles de vidange.

  • Les restes de viandes et de poissons, car il attirent les animaux et peuvent générer de mauvaises odeurs.
  • Les produits laitiers et huiles de friture. Les coquillages, les litières pour animaux, les cendres de bois en grosse quantité.
  • Les agrumes, trop acides pour le bon déroulement de la fermentation.

LE COMPOSTAGE DOMESTIQUE

Dans votre composteur, déposez les biodéchets et respectez certains gestes essentiels :

  • GESTE 1 : AÉRER ET BRASSER

    Les micro-organismes ont besoin d’oxygène ! Ils sont asphyxiés si l’air ne circule pas dans le compost. Il faut brasser et aérer les déchets organiques afin de faciliter l’aération.

  • GESTE 2 : SURVEILLER L’HUMIDITÉ

    Le maintien d’une humidité adéquate est indispensable au bon déroulement du processus. Ni trop, ni trop peu. S’il s’avère que l’humidité de votre compost est insuffisante, les déchets deviennent secs, les micro-organismes meurent et le processus s’arrête.
    En cas d’excès d’humidité, le tas de compost baisse en température, ce qui a pour conséquence de freiner le processus de fermentation et de dégager des odeurs désagréables.
    Un compostage parfait doit allier la présence d’air et d’humidité. Pour cela, utilisez votre aérateur.

 pourquoi-comment-2
  • GESTE 3 : ALTERNER LES APPORTS
    1/3 de matières humides et 2/3 de matières sèches.
    Les déchets compostables sont classifiés par catégories :
  • Les déchets à forte teneur en carbone : taille, paille, écorces feuilles mortes, herbes sèches, papiers…
  • Les déchets à forte teneur en azote : déchets de cuisine, tontes de gazon…
  • Les déchets humides : gazon et déchets de cuisine…
  • Les déchets secs : branches, paille, papiers…

Pour réussir un bon compost, il est important de bien équilibrer l’apport de catégories opposées : produits carbonés / produits azotés et créer un équilibre matières sèches / matières humides. Cet équilibre facilitera le processus de décomposition des matériaux et les transformera en un compost de qualité.

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DU COMPOSTEUR

Les avantages :

– un encombrement réduit,
– un compostage rapide (6 mois),
– moins de nuisances visuelles,
– hors de portée des animaux,
– à l’abri des aléas climatiques.

Les inconvénients  :

– une contrainte de volume si les déchets sont trop nombreux,
– nécessite un suivi régulier afin d’éviter les mauvaises odeurs,
– le brassage des déchets est parfois délicat dans le bac.